17 août 2022

Reprise de la finition d’une basse IBANEZ à manche traversant

Après de longues années de service, la finition de cette basse IBANEZ à besoin d’une remise en état,.

Cette basse, de gamme supérieure, à manche traversant Érable trois composants, d’un corps corps « sandwich » : Frêne – placage Wengé – Acajou – placage Wengé – Frêne, et d’une touche Ébène, embarque un pré ampli comme on en fait plus…

C’est à dire, à base de composants classiques, donc dépannable !

Décapage de l’ancienne finition, et ponçage, afin d’éliminer les traces de racloir.

Comme on peut le constater, la cavité de l’électronique est énorme, par rapport à ce qui se fait de nos jours, avec de la micro électronique.

A la différence près, que la micro électronique, c’est tellement fastidieux voir impossible à dépanner, que cela en devient un produit jetable…!

La lutherie est aussi de très bonne facture, les Japonnais au sommet de leur art.

Le numéro de série est gravé dans la masse, ce qui permet de le conserver, même après ponçage…

La seule partie qui restera intacte, étant donné qu’elle n’est pas abimée, est la tête de la basse afin de garder le logo

On remarque l’écrou du truss-rod (barre de réglage), à la mode Gibson, c’est à dire mis en tension dans le manche par l’intermédiaire d’une cavité convexe et d’une cale le contraignant dans cette cavite.

Laisser un commentaire