A une époque, j'ai accueilli dans mon atelier, un jeune passionné de lutherie guitares souhaitant customiser une basse Yamaha, pour un cout raisonnable.

Il a donc fourni les matériaux nécessaires à la réalisation de son idée, tandis que je lui prêtait mes outils, un peu de mon temps et de expérience professionnelle

Le reportage photos suivant décris les phases de cette customisation...

 

1

Suite à un décapage en règle, de l'ancienne finition du corps de la basse

Décision est prise de remplacer les micros d'origine, par des soaps-bar " Bass Line "de Seymour Duncan

2

Pour effectuer ce remplacement, il faut au préalable remplir les cavité des anciens micros, afin de refaire les défonces accueillants les nouveau micros, étant donné que ceux ci sont plus petit que les originaux...

Ceci est réalisé par collage de deux pièces d'aulne, le corps de cette basse est en Frêne

Après séchage de la colle, la table d'harmonie sera raboté à l'aide d'un montage mobile pour défonceuse, afin d'éliminer une épaisseur correspondante à celle de la nouvelle table Érable ondé et du placage Wengé qui vont être collés sur le corps

 

4

Collage - pressage des deux demi-table Érable entre elles, en croisant les fils de bois afin d'éviter une déformation importante de celle ci

3

Le résultat après collage du placage Wengé et détourage, et la table Érable derrière le corps, dans l'attente de la suite...

 

 

8

Après passage de la fraise quart de rond, sur le chant de cette table d'harmonie, et nettoyage des traces d'usinage

9

Puis reprise du pan coupé d'aisance, afin de faire apparaitre le filet de Wengé en bordure de table, à l'aide de la wastringue

 

 

13

Le moment de refaire les cavités des micros " Bass Line " est arrivé !

A l'aide d'un gabarit, en médium, aux dimensions exactes des micros...

14

Le résultat suite au passage de la défonceuse et fraise à copier

 

15

Le corps de cette basse Yamaha, recouvert de son vernis de finition, poli et lustré 

Les effets de profondeur des ondes de l’Érable sont obtenus par application d'une teinte moire, en fond, puis après éclaircissement, la teinte finale

16

Le chevalet 5 cordes, ainsi que les boutons de réglages de l'électronique montés " à blanc ", (fabriqués maison, par le jeune " stagiaire ")

 

 

20

La basse entièrement montée, prête à être jouée...

Malgré les reflets de l'éclairage, Let's Funk

21

Vue d'ensemble, de cette customisation intéressante, tant sur le plan de l'échange humain, que sur l'aspect technique et approche de la faisabilité du design désiré