Le modèle est construit en acajou africain (léger...), pour le manche, et le corps est composé d'un fond du même acajou, et d'une table d'harmonie en érable ondé

La jonction du manche avec le corps est un tenon-mortaise collé

 

Mise à plat au rabot du champs de la touche, et du plan incliné de la tête de la guitare

 

De même, mise a plat des champs du manche,

défonce du canal de la barre de réglage du manche (truss-rod),

collage de la touche et découpe " au plus près " de celle ci.

La touche est en palissandre indien, très sombre, très dense,

et bordée d'un petit filet perloïd.

 

Le corps en cours de réalisation, avant défonce du talon de manche,

avec un angle de 2° d'inclinaison pour la compensation du chevalet

Après pose des filets, perçage des trous de fixation du chevalet, et défonce de la mortaise du talon...

Vue sur le plan incliné du talon de manche

 

Le manche, suite à la mise en forme du profil, la réalisation du talon, le collage du placage de tête, la pose des frettes...

Le dos, avec vue sur la découpe du talon, et le renfort de tête dans la masse

La tête de la guitare,

avec son cache vis de truss-rod,

et le logo imprimé par découpe laser.

Le remplissage du logo a un peu bavé

autour des lettres,

probablement dû à l'éclatement des fibres

de l'érable lors de l'opération de gravure...

 

Bavures qui s’estompent avec la teinte de fond

 

Pose des repères de manche imitation nacre, sur le dessus de la touche,

et sur la tranche des repères phosphorescents

 

Teinte de fond de la table d'harmonie (en "vieux gris"),

puis ponçage au grain 400 pour éclaircir les parties entre les ondes,

donnant ainsi une impression de vagues en relief, au niveau des ondes.

 

Collage du manche sur le corps

 

Vernissage polyuréthane de la guitare :

Couche de fond (transparent) : Pour fixer les ondes de l'érable,

et préparer les couches suivantes

Couches de teintes : couche verte,

couche bleu et dégradé noir

Couches de finition : vernis transparent brillant

 

 

Sunburst beaucoup plus sombre pour le dos de la guitare

 

Le logo ressort avec la teinte

 

La tête de la guitare poncée, polie et lustrée

 

Même opération que pour la tête,

ponçage au papier étanche (à l'eau) au grains 600,

800, 1200, 1500, 2000, 3600, 5000, 6000...

Un problème d'étanchéité sur la buse du pistolet,

m'a conduit à éliminer tout les défauts de projection

au papier étanche avec un grain 320,

ce qui explique les ponçage successifs

jusqu'à des grains aussi élevés,

ceci afin de faire disparaitre les micros rayures

des grains précédents.

 

Tout ça pour obtenir un brillant miroir...

 

La guitare terminée, cordes montées et accordées, prette à jouer !